Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Sherbrooke, le 28 août 2017

Soutien au financement d’infrastructures de recherche — Près de 5 M$ pour le centre de recherche du CIUSSS de l’Estrie — CHUS

Le Gouvernement du Québec accorde une aide financière de 3 999 330 $, par l’entremise du Programme du soutien à la recherche, volet 2 - Soutien au financement d'infrastructures de recherche, au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie – CHUS) pour lui permettre d’agrandir son centre de recherche (CRCHUS) et d’acquérir de l’équipement dans le but d’améliorer la prédiction des issues cliniques du diabète de type 2 à l’aide de l'imagerie moléculaire.

C’est ce qu’ont annoncé le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, le député de Sherbrooke et ministre responsable de la région de l’Estrie, monsieur Luc Fortin, et le député de Saint-François, monsieur Guy Hardy, au nom de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, madame Dominique Anglade.

Le projet, évalué à 4 999 330 $ incluant la contribution de 1 000 000 $ par la Fondation du CHUS, comprend l’acquisition d’un scanneur TEP-TDM (tomographie par émission de positrons couplée à un tomodensitomètre par rayons X) et de ses équipements complémentaires. À cela s’ajoutent un agrandissement comprenant des salles d’examen, de contrôle et d’équipements pour le scanneur et le réaménagement de la salle d’attente des sujets de recherche, conformément aux normes actuelles de radioprotection. Par ailleurs, cet investissement, qui s'inscrit dans le développement de deux réseaux québécois de recherche, soit le Réseau en santé cardiométabolique, diabète et obésité et le Réseau en bio-imagerie, mènera à l’embauche de nouveaux étudiants et à la création de plusieurs emplois directs et indirects.

Citations :

« Le projet annoncé aujourd’hui assurera le positionnement du Québec en tant que chef de file dans le domaine du développement des technologies d'imagerie moléculaire. En effet, l'acquisition du scanneur TEP-TDM permettra notamment de réaliser des projets de recherche de haut calibre et d’en maximiser les retombées scientifiques afin d’améliorer les soins aux patients, d’accroître la capacité à innover en imagerie TEP chez l'humain et de maximiser la capacité de collaboration avec des chercheurs des domaines public et privé sur le plan national et international. Notre gouvernement est heureux d’en être partie prenante, mais je tiens aussi à remercier la Fondation du CHUS pour sa contribution. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« L’imagerie médicale ainsi que la recherche sur le diabète sont deux des domaines d'excellence, tant du CRCHUS que de l'Université de Sherbrooke. Ce projet permettra le développement de la relève, laquelle bénéficiera d'une formation à la fine pointe. D’ailleurs, au cours des cinq prochaines années, le CRCHUS prévoit engager de nouveaux étudiants stagiaires, diplômés et postdoctorants en partenariat avec le milieu privé. Une excellente nouvelle pour la région de l’Estrie. »

Luc Fortin, député de Sherbrooke et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Cet investissement démontre une fois de plus que le CRCHUS est une institution de haut calibre. Nous pouvons être fiers de retrouver une institution de ce niveau ici, dans l’arrondissement de Fleurimont. Non seulement les travaux de recherche qui pourront être effectués grâce au nouvel équipement permettront de faire avancer les connaissances, mais ils auront des effets positifs pour les patients. »

Guy Hardy, député de Saint-François

« Investir dans des infrastructures de recherche de qualité est plus que jamais essentiel à l’attraction et à la rétention des meilleurs chercheurs, à la formation de la relève, à l’excellence de la recherche et à la compétitivité des établissements de recherche du Québec. Le gouvernement s’est engagé, dans le cadre de la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation 2017-2022, à adopter un niveau d’investissement qui permettra aux établissements québécois de demeurer concurrentiels sur la scène nationale et internationale, et c’est ce que nous faisons en appuyant ce projet. »

Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

Faits saillants :

  • Le CIUSSS de l’Estrie – CHUS constitue un établissement unique au Québec, étant le seul CIUSSS à intégrer un centre hospitalier universitaire (CHU). Il compte également trois infrastructures consacrées à la recherche, soit le Centre de recherche du CHUS et le Centre de recherche sur le vieillissement, tous deux reconnus par le Fonds de recherche du Québec - Santé, ainsi que l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux.
  • Le CRCHUS est le centre de recherche le plus productif au Québec dans le domaine de l'imagerie par TEP et possède des expertises de pointe en imagerie par résonance magnétique. Le CRCHUS dispose d'un centre de production de traceurs TEP pleinement fonctionnel et de calibre parmi les meilleurs au monde.

La Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation 2017-2022, dévoilée en mai dernier et pour laquelle 585 millions de dollars seront investis au cours des cinq prochaines années, a pour objectifs de développer les talents, les compétences et la relève, d’investir dans la capacité de recherche et d’innovation sous toutes leurs formes et de dynamiser le transfert et la commercialisation des innovations.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017