Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Val-d’Or, le 12 décembre 2017

Le Gouvernement du Québec annonce un financement de plus de 6,8 M$ pour l’implantation d’un appareil de tomographie par émission de positons à l’Hôpital de Val-d’Or

Dans le cadre des efforts pour offrir à la population québécoise davantage de services de proximité, et tout particulièrement en vue d’un diagnostic précoce de certaines formes de cancer, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le député d’Abitibi-Est, monsieur Guy Bourgeois, ont annoncé le financement de l’implantation d’un appareil de tomographie par émission de positons combiné à un tomodensitomètre (TEP-TDM) à l’Hôpital de Val-d’Or. Ce projet, à hauteur de 6,8 M$, vise à fournir à la population de l’Abitibi-Témiscamingue les meilleurs services diagnostiques possible, notamment pour contribuer au choix du meilleur plan de traitement pour le patient.

Le projet prévoit un réaménagement sur 189 mètres carrés en vue d’installer les locaux nécessaires à l’implantation du TEP-TDM, à proximité du service de médecine nucléaire de l’hôpital. Un agrandissement de 60 mètres carrés est également prévu afin d’accueillir l’appareil. Le financement accordé par le gouvernement servira à financer l’achat de l’appareil et de l’équipement nécessaire, évalué à 3 M$, ainsi que les travaux d’immobilisation, à hauteur de 3 832 000 $. De plus, une enveloppe budgétaire additionnelle pour les technologies de l’information, dont le coût est en évaluation, sera aussi consentie ultérieurement par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Citations :

« Le choix de soutenir l’implantation d’un service de TEP-TDM à Val-d’Or témoigne de l’importance que notre gouvernement accorde à l’accessibilité des services diagnostiques dans l’ensemble du territoire québécois. L’ajout de cet appareil à l’offre de service du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue aura un effet positif notable sur la qualité de vie des usagers, de même que sur l’efficacité des traitements que permettra une meilleure caractérisation de certaines maladies. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« L’achat de ce TEP-TDM permettra aux gens d’ici de recevoir les soins et les services dont ils ont besoin à proximité de leur domicile, et de bénéficier par le fait même du soutien de leurs proches, dans leur propre milieu de vie. Il s’agit là d’un gain majeur de qualité de vie, certes, mais cela leur permet aussi de mobiliser davantage leurs forces et leurs ressources pour vaincre la maladie, grâce à des soins mieux ciblés, et optimisés en fonction de leur condition de santé. »

Guy Bourgeois, député d’Abitibi-Est

« Nous pouvons nous réjouir de l’apport d’un tel appareil de pointe au mieux-être des gens de la région. L’accès plus facile à ce service aura pour effet de favoriser une meilleure prise en charge de certains cas de cancers, et de diminuer les listes d’attente pour ce type d’examen, au bénéfice de l’ensemble de la population, tant les patients que leurs proches. »

Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

Faits saillants :

En vue d’optimiser l’utilisation de l’appareil, celui-ci devra servir à différentes spécialités, incluant la cardiologie, la neurologie, la cancérologie et la radio-oncologie. Des plages précises d’accessibilité seront déterminées afin de planifier la meilleure utilisation possible du service. La mise en service est prévue en 2019.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2018