FR-CACommuniqués du MSSSDerniers communiqués de la salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociauxhttp://www.msss.gouv.qc.ca/feed/presse.php<![CDATA[Entente avec la Résidence Wales : un important gain pour la région]]>http://www.msss.gouv.qc.ca/documentation/salle-de-presse/ficheCommunique.php?id=1380La députée de Richmond, madame Karine Vallières, a confirmé aujourd’hui, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, que le Gouvernement du Québec a conclu une entente avec la Résidence Wales. Ainsi, cette dernière fournira 84 places subventionnées de niveau centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) à la population, et ce, en collaboration avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS).

Les 84 places subventionnées s’adressent à une clientèle en grande perte d’autonomie, et seront attribuées par l’entremise du mécanisme d’accès du CIUSSS, en priorité aux usagers anglophones du territoire de l’ouest de l’Estrie. De ces places, 38 sont en chambre individuelle, les autres étant situées dans des chambres pour deux.

Citations :

« Cette entente conclue avec la Résidence Wales est un important gain que je suis fière d’avoir obtenu pour les gens d’ici, et tout particulièrement pour les aînés anglophones de la région. Ceux-ci pourront demeurer près de leur famille et bénéficier d’un meilleur accès à des soins et des services d’hébergement de qualité, et ce, dans leur propre langue, dans un milieu de vie sécuritaire et convivial qui favorise leur mieux-être et qui tient compte de l’ensemble de leurs besoins. »

Karine Vallières, députée de Richmond

« Nous avons à cœur de faire en sorte que les aînés en grande perte d’autonomie puissent profiter d’un milieu de vie sécuritaire et convivial, à proximité de leur communauté et de leur famille. L’entente que nous annonçons avec la Résidence Wales s’inscrit dans cette démarche. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Je suis très heureux de cette consolidation de l’offre régionale en matière d’hébergement pour les aînés, qui témoigne de l’importance que notre gouvernement accorde à la population, notamment quant à l’accès à des soins et services au sein des communautés. Les gens de la région en bénéficieront de manière directe et cela aura un impact positif non seulement sur leur santé, mais également sur leur qualité de vie. »

Luc Fortin, ministre responsable de la région de l’Estrie

Faits saillants :

En vertu de cette entente, le CHSLD recevra une allocation assumée conjointement par la contribution de l’adulte hébergé et le Ministère. Ce financement assurera les dépenses pour les soins et services cliniques, les dépenses d’exploitation, le coût des médicaments et le loyer. En contrepartie, la Résidence Wales devra remplir certaines conditions, notamment :

  • la prise en charge de la clientèle orientée par le CIUSSS en lui fournissant tous les soins et services nécessaires selon son profil de besoins, et ce, en fonction des exigences du ministère de la Santé et des Services sociaux;
  • le maintien d’une présence infirmière 24 heures par jour, toute la semaine;
  • et la nomination d’un commissaire local aux plaintes et à la qualité des services.

La Résidence devra également se soumettre à des visites de contrôle et obtenir un permis de CHSLD avec statut privé d’une capacité de 84 lits. 

]]>
Thu, 17 Aug 2017 10:15:00 -0400
<![CDATA[Le ministre Barrette accorde un délai supplémentaire compte tenu de la période estivale]]>http://www.msss.gouv.qc.ca/documentation/salle-de-presse/ficheCommunique.php?id=1379Dans le cadre des démarches visant à recruter de nouveaux membres pour le conseil d’administration (CA) du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, annonce que le comité de recrutement bénéficiera d’un délai supplémentaire pour compléter le processus de recrutement des candidats. Bien que les travaux progressent de façon positive et constructive, le comité a demandé un délai supplémentaire compte tenu de la période estivale, ce que le ministre a accepté.

Les personnes intéressées auront donc jusqu’au 30 août 2017 à 17 h pour déposer leur candidature. De son côté, le comité de recrutement aura jusqu’au 14 septembre pour analyser les candidatures reçues et faire des propositions au ministre afin qu’il procède à la nomination des nouveaux membres indépendants du CA.

Le comité encourage toute personne intéressée et qualifiée à soumettre sa candidature. Rappelons que les personnes qui souhaitent devenir membre indépendant du CA du CUSM doivent déposer leur candidature en consultant l’adresse suivante :

http://www.msss.gouv.qc.ca/reseau/reorganisation/appel-dinteret/CA016

Faits saillants :

Rappelons que ce comité est présidé par monsieur David McAusland et qu’il est constitué de huit autres membres issus du réseau et du Ministère. Après analyse des candidatures reçues, le comité devra présenter au ministre deux candidats pour chacun des profils prévus pour un établissement non fusionné, en vertu de la Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales.

Aucune entrevue média ne sera accordée par les membres du comité.

]]>
Wed, 16 Aug 2017 11:30:00 -0400
<![CDATA[Membres indépendants du conseil d'administration du CUSM - Le comité de recrutement a tenu sa première rencontre]]>http://www.msss.gouv.qc.ca/documentation/salle-de-presse/ficheCommunique.php?id=1378Dans le cadre des démarches de nomination des nouveaux membres indépendants du conseil d’administration (CA) du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), une première rencontre du comité de recrutement mis sur pied la semaine dernière par le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a eu lieu.

Ce comité, formé de huit personnes issues de la communauté et d’un représentant du ministère de la Santé et des Services sociaux, est présidé par monsieur David McAusland. Le mandat du comité est de voir au recrutement des meilleurs candidats possible et de passer à travers un processus d’analyse et de sélection. Son objectif est de proposer au moins deux candidats pour chacun des profils prévus pour un établissement non fusionné dans la Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales :

1° : compétence en gouvernance ou éthique;

2° : compétence en gestion des risques, finance et comptabilité;

3° : compétence en ressources immobilières, informationnelles ou humaines;

 : compétence en vérification, performance ou gestion de la qualité;

9° : expérience vécue à titre d’usager des services sociaux.

Pour être admissibles, les candidatures doivent répondre à plusieurs critères d’admissibilité, dont celui de ne pas avoir, de manière directe ou indirecte, de relations ou d’intérêts, notamment de nature financière, commerciale, professionnelle ou philanthropique, susceptibles de nuire à la qualité de ses décisions quant aux intérêts de l’établissement et celui de ne pas être membre du CA d’une fondation de l’établissement. Les autres critères sont disponibles sur le site du Ministère.

Rappelons également que le ministre doit notamment, lorsqu'il procède aux nominations, tenir compte de la composition socioculturelle, ethnoculturelle, linguistique ou démographique de l'ensemble des usagers auxquels l'établissement fournit ses services.

Faits saillants :

Le comité encourage toute personne intéressée et qualifiée à soumettre sa candidature. Le CUSM a besoin de l’appui de personnes talentueuses avec une capacité de travailler en équipe et qui ont à cœur l’excellence et l’amélioration continue de cette institution importante. Rappelons que les personnes qui souhaitent devenir membres indépendants du CA du CUSM doivent déposer leur candidature au plus tard le 16 août 2017 à 17 h en consultant l’adresse suivante : http://www.msss.gouv.qc.ca/reseau/reorganisation/appel-dinteret/CA016

Aucune entrevue média ne sera accordée par les membres du comité.

Note : Compte tenu de la période estivale, la date limite pour déposer une candidature a été prolongée jusqu’au 30 août 2017 17 h. Voici le communiqué de presse du ministre à cet effet :

http://www.msss.gouv.qc.ca/documentation/salle-de-presse/ficheCommunique.php?id=1379

]]>
Wed, 26 Jul 2017 2:30:00 -0400
<![CDATA[Inondations du printemps dernier - Déploiement de ressources d'aide psychosociale supplémentaires pour les personnes sinistrées]]>http://www.msss.gouv.qc.ca/documentation/salle-de-presse/ficheCommunique.php?id=1377Afin d’offrir un meilleur soutien aux personnes qui ont subi les conséquences des inondations survenues le printemps dernier, le Gouvernement du Québec a mis en place davantage de ressources d’aide psychosociale dans les régions affectées.

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, accompagnée de la ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l’Outaouais, madame Stéphanie Vallée, du député de Chapleau, monsieur Marc Carrière, de la députée de Hull, madame Maryse Gaudreault, et du député de Pontiac, monsieur André Fortin, a procédé aujourd’hui à l’annonce de cette mesure destinée à répondre aux besoins des personnes sinistrées.

Ainsi, des intervenants supplémentaires sont déployés depuis quelques jours dans les régions les plus durement touchées par les inondations, notamment à Montréal, en Mauricie-Centre-du-Québec, en Outaouais, à Laval, dans Lanaudière, en Montérégie et dans les Laurentides. Ces ressources sont présentes entre autres sur le terrain, dans les quartiers touchés par les inondations, dans les hôtels et les motels où sont hébergés les citoyens sinistrés ainsi que dans les locaux municipaux, les CLSC ou les bureaux d’indemnisation. Elles offriront leurs services à la population tant que les besoins justifieront le soutien nécessaire.

Soulignons que lorsque les inondations ont frappé le Québec, des ressources d’aide psychosociale ont été déployées sur le terrain dès les premiers jours dans les régions touchées afin de venir en aide rapidement aux personnes inondées et que les services n’ont jamais cessé d’être offerts. Rappelons que les besoins d’aide psychosociale peuvent non seulement être ressentis pendant la situation de crise, mais également après celle-ci.

Citations :

« Ce printemps, lors de ma visite de certaines communautés affectées par les inondations, j’ai pu constater à quel point l’aide psychosociale fournie par les intervenants a permis de venir en aide de manière bien adaptée aux besoins des personnes sinistrées. Quelques mois après, ce soutien demeure plus que jamais essentiel et nous nous sommes assurés de mettre en place tous les services nécessaires pour continuer à bien soutenir la population dans cette épreuve. J’invite toutes les personnes qui en ressentent le besoin à utiliser les services disponibles. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

« Je suis très heureuse de ce déploiement d’intervenants supplémentaires dans la région de l’Outaouais, où plusieurs personnes ont subi les conséquences directes ou indirectes de ces inondations. Tant et aussi longtemps que cela sera nécessaire, les citoyens affectés pourront recevoir le soutien dont ils ont besoin dans leur propre milieu, à proximité des lieux où ils habitent ou là où ils résident actuellement. »

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l’Outaouais

Faits saillants :

Rappelons qu’en plus des ressources déployées auprès des communautés touchées, le service de consultation téléphonique psychosociale 24/7, soit le volet Info-Social du 811, est disponible en tout temps pour toute personne ayant un besoin d’information ou d’intervention en matière de services psychosociaux.

]]>
Fri, 21 Jul 2017 10:00:00 -0400
<![CDATA[Le ministère de la Santé et des Services sociaux prend acte d'un jugement rendu par la Cour supérieure du Québec]]>http://www.msss.gouv.qc.ca/documentation/salle-de-presse/ficheCommunique.php?id=1376À la suite d’un recours judiciaire intenté par l’Association des gestionnaires des établissements de santé et de services sociaux contre le Gouvernement du Québec, un jugement de la Cour supérieure du Québec a déclaré invalide le Règlement modifiant le Règlement sur certaines conditions de travail applicables aux cadres des agences et des établissements de santé et de services sociaux et l’a annulé.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux prend donc acte de ce jugement et analysera, dans les délais requis, les meilleures suites à donner.

Rappelons que ce règlement modifiait la période cumulative pendant laquelle un cadre pouvait bénéficier des mesures de stabilité d’emploi, ainsi que le montant des indemnités applicables à un tel cadre en cas de départ du secteur.

]]>
Thu, 20 Jul 2017 3:53:20 -0400