Logo MSSS
Bandeau du site

Modernisation des centres hospitaliers universitaires de Montréal – CHUM, CUSM, CHU Sainte-Justine

Accueil > Ministère > Modernisation des centres hospitaliers universitaires de Montréal – CHUM, CUSM, CHU Sainte-Justine

À propos

Moderniser les CHU de Montréal : pourquoi ?

C’est à la fin des années 1990, avec l’objectif principal de rehausser la médecine universitaire au Québec, qu’ont été créés, par la fusion de plusieurs établissements, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal – le CHUM (1995), le Centre hospitalier universitaire mère-enfant Sainte-Justine – le CHU Sainte-Justine (1995) et le Centre universitaire de santé McGill – le CUSM (1997).

L’idée de moderniser les installations de ces nouvelles institutions s’est dès ce moment imposée d’elle-même, pour les raisons suivantes :

  • La fusion de plusieurs établissements au sein d’un même centre hospitalier universitaire (CHU) supposait que l’on regroupe plusieurs départements de même nature au sein d’un seul département (exemple : les services de cardiologie de trois hôpitaux différents). Des locaux devaient être réaménagés.
  • La concentration des soins spécialisés et surspécialisés dans les CHU et, corollairement, le délestage de soins et de services plus courants vers des hôpitaux de première ligne supposaient également que l’on repense complètement la fonctionnalité de certains espaces, en plus de s’assurer que les équipements médicaux appropriés soient installés aux bons endroits. 
  • La volonté de mieux articuler la mission d’enseignement avec la prestation des services dans des locaux qui n’avaient pas nécessairement été conçus pour accueillir des étudiants exigeait aussi l’aménagement de nouveaux espaces.
  • Il fallait aussi considérer la désuétude fonctionnelle de plusieurs bâtiments, conçus à une époque où l’hospitalisation était la règle, alors que la médecine ambulatoire, qui consiste à prendre en charge un patient, sans hospitalisation, pour des examens ou des traitements, avait beaucoup moins d’importance que depuis le début des années 90.
  • La relative désuétude technologique des installations des hôpitaux existants à plusieurs égards, parce que les normes ou les technologies ont changé : qualité de l’air, contrôle nosocomial (un seul patient par chambre), technologies de l’information (TI), numérisation des données, télécommunications, imagerie, etc., devait aussi être prise en compte.
  • Le développement de la recherche tous azimuts, et en particulier de la recherche clinique, qui s’effectue de pair avec les équipes médicales dans les centres hospitaliers, supposait également que l’on regroupe et modernise plusieurs services de recherche.

C’est dans ce contexte que les hôpitaux, les instances régionales et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ont commencé à travailler sur une réorganisation des établissements regroupés et à une reconfiguration de leurs locaux.

Qu’est-ce qu’un CHU?

Les centres hospitaliers universitaires (CHU) sont des complexes hospitaliers affiliés à des universités où l’on enseigne les sciences de la santé, dont la médecine. La mission des CHU comporte 3 axes principaux : les soins spécialisés et surspécialisés, l’enseignement et la recherche. À cela peut s’ajouter, selon les établissements, l’évaluation des soins et des services cliniques et la promotion de la santé.

Concrètement, un CHU est :

  • un univers très complexe (environ 35 spécialités médicales, selon les CHU);
  • habité 24 heures sur 24, 365 jours par année
    • par des milliers de personnes qui y travaillent;
    • qui apprennent;
    • qui enseignent ou qui font de la recherche
    • qui y reçoivent des soins en consultation, en médecine ambulatoire ou en hébergement.
  • un environnement technologiquement très sophistiqué;
  • un établissement qui doit constamment s’adapter à l’évolution de la médecine et des pratiques médicales.

Les CHU : repères historiques

Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)

Le CHUM a été créé en février 1995 par la fusion de trois hôpitaux :

  • l’Hôtel-Dieu de Montréal (1645);
  • l’Hôpital Notre-Dame (1880);
  • l’Hôpital St-Luc (1908);
  • Le CHUM comprend également le Centre de recherche du CHUM (CRCHUM – 1997), qui a regroupé tous les départements ou établissements de recherche qui s’étaient greffés à ces 3 hôpitaux au fil du temps. Le CRCHUM occupe ses nouveaux locaux depuis janvier 2015.

Centre universitaire de santé McGill (CUSM)

Le CUSM a été créé en août 1997 par la fusion des établissements suivants :

  • l'Hôpital général de Montréal (1819);
  • l'Hôpital Royal Victoria (1893);
  • l'Institut thoracique de Montréal (1903);
  • l'Hôpital de Montréal pour enfants (1904);
  • l'Institut et hôpital neurologiques de Montréal (1934);
  • l’Hôpital de Lachine (1913), qui s’est joint au CUSM en 2008;
  • l’Institut de recherche du CUSM (IR-CUSM – 1998), qui est maintenant lui aussi installé au site Glen du CUSM. Il a également regroupé toutes les entités de recherche des établissements fusionnés. Il fait partie du CUSM depuis 2008.

Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine (CHU Sainte-Justine)

Le CHU Sainte-Justine a été créé en 1995, alors que l’on reconnaît à Sainte-Justine le statut d’établissement universitaire. Les établissements suivants le composent :

  • l’Hôpital Sainte-Justine (1907);
  • le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine (1974);
  • Le Centre de réadaptation Marie-Enfant (1937), qui fait partie de Sainte-Justine depuis janvier 2000.

Dernière mise à jour : 5 décembre 2016

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017