Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Ajout de deux appareils d’imagerie médicale et réaménagement du secteur de l’endoscopie à l’Hôpital de Hull

Gatineau, le 24 mai 2018

Dans la foulée des travaux visant à améliorer l’accessibilité et la qualité des services diagnostiques offerts à la population, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ainsi que la députée de Hull, madame Maryse Gaudreault, ont annoncé l’acquisition d’un appareil d’imagerie par résonnance magnétique (IRM) et d’un appareil de tomodensitométrie (TDM) ainsi que la mise à niveau du secteur de l’endoscopie à l’Hôpital de Hull.

IRM et TDM

Les deux nouveaux appareils permettront d’améliorer l’accès aux services d’imagerie médicale et le continuum de soins ainsi que d’augmenter l’autosuffisance régionale en matière de santé. Pour soutenir ce projet, l’établissement se voit accorder par le Gouvernement du Québec un financement de plus de 6 M$, couvrant à la fois l’achat de l’équipement et les travaux d’aménagement. Une allocation de fonctionnement est également attribuée en fonction du volume d'examen réalisé avec les deux appareils.

Secteur de l’endoscopie

Pour réaliser le projet de réaménagement, l’établissement se voit octroyer un financement de près de 1,75 M$ par le Gouvernement du Québec. L’annonce de ce projet permettra de bonifier la qualité des services d’endoscopie en vue du déploiement progressif du Programme québécois de dépistage du cancer colorectal.

Dans le cadre de ce projet, il est prévu de procéder à une mise aux normes du secteur grâce à une récupération des espaces adjacents à l’unité actuelle, notamment en déménageant les secteurs du laboratoire du sommeil et de l’électrophysiologie dans d’autres locaux encore à déterminer. L’espace libéré permettra d’aménager les locaux de manière à ce que le transport de l’équipement se fasse de façon continue, et ce, sans retour en arrière. Cette nouvelle disposition contribuera à optimiser le processus de travail, de même que la sécurité des patients.

Citations :

« En accordant notre soutien à ces deux projets, nous nous assurons d’offrir aux patients les meilleurs services diagnostiques possible, dans un cadre mieux structuré qui favorisera leur sécurité ainsi qu’une meilleure organisation du travail pour le personnel. Ces améliorations auront un effet positif majeur sur l’accessibilité des services et contribueront également à mieux détecter certaines maladies. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Les travaux projetés ainsi que les deux nouveaux appareils viennent confirmer que des efforts réels sont entrepris pour donner aux citoyennes et aux citoyens du comté de Hull et des environs des infrastructures et des services de santé plus modernes. La configuration optimale des locaux et l’ajout des nouveaux appareils contribueront à offrir de meilleurs services, plus accessibles et sécuritaires. Je me réjouis que notre gouvernement réponde encore aujourd'hui aux besoins concrets des gens d’ici. »

Maryse Gaudreault, députée de Hull

« Ces projets permettront d’améliorer de manière importante la qualité de vie des usagers de cette installation, grâce à une organisation plus efficace et sécuritaire de l’expérience diagnostique des patients. L’appui de notre gouvernement à ces initiatives témoigne de l’importance que nous accordons collectivement au mieux-être des gens de l’Outaouais, notamment face à des enjeux cruciaux comme la lutte contre le cancer ou les maladies cardiovasculaires. »

Stéphanie Vallée, députée de Gatineau, ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l’Outaouais

« Ces initiatives soutenues par notre gouvernement permettront de mieux répondre aux besoins croissants de la région, notamment dans le contexte d’une augmentation démographique de l’ordre de 5,4 % d’ici 2021 et en raison du fait que l’Hôpital de Hull est le centre régional de traumatologie, de thrombolyse, de neurologie et de cardiologie, domaines où ces appareils sont essentiels. Une telle augmentation de l’accès à ce type d’examen permettra par ailleurs de réduire le recours à ces services du côté du territoire ontarien. »

Les députés du caucus de l’Outaouais

Faits saillants :

En ce qui a trait au réaménagement du secteur de l’endoscopie, outre le financement gouvernemental de 1 745 000 $ accordé au centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSS), le déménagement des secteurs du laboratoire du sommeil et de l’électrophysiologie représente un coût de 400 000 $, lequel sera assumé par l’établissement, à même les enveloppes régionales.

Retour à la liste des communiqués

 

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2018