Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Projet de maison de soins palliatifs et de fin de vie pour les résidents du territoire de Montmagny-L’Islet

Montmagny, le 1 juin 2018

Dans le cadre des efforts visant à améliorer l’accès à des soins palliatifs et de fin de vie de la meilleure qualité possible pour la population du territoire de Montmagny-L’Islet, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement, monsieur Norbert Morin, ont annoncé aujourd’hui un financement annuel récurrent de 450 000 $ à l’organisme La Maison d’Hélène afin que les six lits prévus soient disponibles pour accueillir les usagers.

La Maison d’Hélène accueillera le premier patient cet automne. Son offre de service s’adresse aux adultes, mais aussi aux enfants âgés de plus de quatre ans, qui résident, ou dont la famille réside, sur le territoire de Montmagny-L’Islet. Des six lits financés, quatre seront consacrés aux soins de fin de vie destinés aux personnes dont le pronostic est de moins de deux mois, et deux autres aux soins de répit ou de gestion de la douleur pour les personnes en soins palliatifs.

Citations :

« Ces six places, qui s’ajoutent à l’offre de service présente dans la région, viendront contribuer à l’amélioration de l’accessibilité des soins palliatifs et de fin de vie. En plus de permettre de réduire les listes d’attente, cela offrira à davantage de personnes la possibilité de recourir à ces services qui suscitent l’adhésion d’un nombre de plus en plus grand de citoyens, et que notre gouvernement a à cœur de développer dans l’ensemble du territoire québécois. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« En accordant son soutien à La Maison d’Hélène, notre gouvernement reconnaît l’expertise de ses équipes et leur capacité à bien répondre à un besoin réel de la Côte-du-Sud. Je suis très fier que ce projet soutenu en bonne partie par la communauté, en collaboration avec l’établissement et le ministère de la Santé et des Services sociaux, se concrétise. L’implantation de ce service de proximité vient compléter l’offre de soins palliatifs et de fin de vie déjà en place dans notre milieu, et je me réjouis de la qualité de cette initiative porteuse pour les citoyennes et les citoyens. »

Norbert Morin, député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement

« Cet appui financier démontre la volonté de notre gouvernement de fournir à la population des services qui répondent non seulement à leurs besoins, mais également à leurs désirs et à leurs valeurs. En effet, en raison du vieillissement de la population, la demande pour ces services ne cessera de croître au cours des prochaines années, et la mise en place d’une offre de service telle que celle de La Maison d’Hélène viendra offrir un environnement de soins qui correspond bien à ce que souhaitent de nombreuses personnes dans la région, comme partout ailleurs au Québec. »

Dominique Vien, députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

Faits saillants :

Les services seront offerts en tout temps (24/7) par une équipe composée de trois médecins, d’infirmières, d’infirmières auxiliaires et de préposés aux bénéficiaires, à laquelle se grefferont de 60 à 100 bénévoles. Un partenariat a été établi avec la Maison Michel-Sarrazin, de Québec, afin d’assurer le respect des compétences et le développement des intervenants.

L’édifice, dont la construction s’est amorcée en avril 2017 et vient de se terminer, compte deux étages, ainsi que 34 pièces. En plus des lits de soins palliatifs et de fin de vie, deux chambres pourront être louées pour des personnes ayant besoin d’hébergement.

Outre le financement récurrent de 450 000 $ du gouvernement, qui correspond à 75 000 $ par lit, le projet bénéficiera de diverses sources de financement, notamment philanthropiques et publicitaires et les revenus de la location de chambres.

Rappelons que le territoire desservi par la Maison compte une population de 42 000 personnes. L’hôpital, qui est situé à trois kilomètres du site, dispose pour sa part de deux lits réservés en soins palliatifs et de fin de vie. Deux autres lits sont également offerts en centre d’hébergement et de soins de longue durée dans le secteur, dont un à Saint-Jean-Port-Joli, à trente minutes de voiture de Montmagny.

Retour à la liste des communiqués

 

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2018