Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Publication de la 10e édition du rapport issu du registre national des incidents et accidents survenus lors de la prestation de soins de santé et de services sociaux

Québec, le 18 décembre 2018

Le ministère de la Santé et des Services sociaux vient de rendre publique la 10e édition du rapport issu du registre national des incidents et accidents survenus lors de la prestation de soins de santé et de services sociaux (RNIASSSS). La période couverte par ce rapport s’étend du 1er avril 2017 au 31 mars 2018.

Le rapport fait état de l’ensemble des incidents et accidents survenus au sein des établissements du réseau de la santé et des services sociaux pendant cette période d’un an. Chaque événement rapporté a fait l’objet d’une analyse permettant d’en évaluer les causes possibles, de même que les pistes de solutions à mettre en place afin de prévenir ces situations dans l’avenir.

Rappelons que le RNIASSSS est un outil qui vise à instaurer un climat de transparence au sein du réseau. Il s’inscrit dans une volonté d’accroître la culture de sécurité, de prévenir la récurrence et la gravité des événements évitables et d’améliorer constamment la qualité des soins et des services offerts aux usagers.

Au cours de l’année couverte par ce rapport, un total de 513 357 événements à caractère évitable ont été déclarés, ce qui représente une augmentation de 2 % par rapport à l’année précédente. Il faut préciser que ce nombre de cas déclarés s’inscrit dans un contexte où le volume de soins correspond notamment à 512 000 chirurgies, 3,8 millions de visites à l’urgence, 6 millions de consultations médicales et 13,5 millions de journées en centre d’hébergement et de soins de longue durée. La majorité des événements rapportés n’ont eu aucune conséquence grave. Ces données témoignent d’une évolution du réseau vers une gestion proactive des risques. Par ailleurs, moins de 1 % des événements déclarés sont à l’origine de conséquences graves et permanentes, ou ont été associés à un décès.

Faits saillants :

Les chutes et les erreurs liées à la médication demeurent les types d’événements les plus récurrents d’année en année. Bien que l’ensemble des processus soient en place afin de prévenir de tels événements, les efforts doivent se poursuivre pour améliorer les résultats. La proportion d’événements qui se sont produits en milieu hospitalier, de l’ordre de 42,4 %, est similaire à celle du rapport précédent, avec 43,9 %.

Enfin, soulignons que le Québec fait figure de pionnier en ce domaine puisqu’il est la première et seule province à s’être doté, en 2002, de dispositions législatives s’appliquant aux incidents et accidents survenus dans le cadre de la prestation de soins et de services et à exploiter un tel registre.

Retour à la liste des communiqués

 

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page