Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Un nouveau cas de rougeole

Québec, le 7 août 2019

À la suite de la découverte d’un nouveau cas qui s’ajoute dans le cadre de l’éclosion de rougeole qui sévit actuellement, le ministère de la Santé et des Services sociaux rappelle à la population l’importance de s’assurer de la mise à jour de son statut vaccinal. Il souhaite également l’informer des lieux d’exposition possible liés au signalement de ce nouveau cas.

Ce nouveau cas a été confirmé le 6 août. Aucun lien épidémiologique avec un autre cas ou milieu à risque n’a pu être établi selon l’information disponible. Cette personne a développé des symptômes le 1er août, avec une éruption cutanée trois jours plus tard. La période de contagiosité de cette personne s’étend du 31 juillet au 8 août, pendant laquelle elle a fréquenté des lieux publics de Laval et de Rosemère, le 2 août. Ces lieux s’ajoutent à ceux rendus publics à la suite de la déclaration de précédents cas de rougeole. La liste des lieux est mise à jour en continu sur Québec.ca/rougeole.

Rappelons que si elles sont exposées à la maladie, certaines personnes sont considérées à risque de complications :

  • Les bébés de moins de 1 an;
  • Les personnes dont le système immunitaire est affaibli;
  • Les femmes enceintes qui ne sont pas adéquatement vaccinées contre la rougeole.

Ces personnes devraient communiquer dès que possible avec Info-Santé 811 pour faire évaluer la nécessité de recevoir une intervention préventive dans les délais requis, c’est-à-dire une injection d’anticorps.

Si vous ne faites pas partie de ces groupes et avez fréquenté les lieux d’exposition possible, il n’y a pas d’intervention préventive immédiate recommandée. Cependant, il est conseillé de rester à l’affût de l’apparition des symptômes, surtout si vous n’êtes pas vacciné. Si vous n’êtes pas certain d’avoir reçu les vaccins adéquats pour vous protéger contre la rougeole, vous pouvez communiquer avec Info-Santé 811 ou consulter le Québec.ca/rougeole.

Citation :

« La rougeole est une maladie grave qui s’avère très contagieuse. Il demeure donc crucial pour chaque personne de vérifier sa couverture vaccinale et de prendre les mesures nécessaires pour se prémunir contre cette infection, protégeant du même coup son entourage et l’ensemble de sa communauté. Le vaccin contre la rougeole étant tout à fait sécuritaire et d’une grande efficacité, le ministère de la Santé et de Services sociaux recommande vivement aux citoyens de s’en prévaloir, dans un souci de prévention pour eux-mêmes et leurs proches et de protection de la santé publique. »

Yves Jalbert, directeur général adjoint de la protection de la santé publique

Faits saillants :

Rappelons que la rougeole est causée par un virus qui voyage dans l’air par les gouttelettes venant du nez et de la gorge des personnes infectées. Il peut s’écouler de 7 à 14 jours entre l’exposition au virus de la rougeole et le début des symptômes. Les principaux symptômes sont une fièvre importante, une toux, un écoulement nasal, des yeux rouges et un malaise généralisé, suivis de rougeurs au visage puis sur le corps. Une personne commence à être contagieuse quatre jours avant l’apparition des rougeurs, et elle peut demeurer contagieuse jusqu’à quatre jours après celle-ci.

La personne qui présente des symptômes compatibles avec la rougeole devrait limiter ses contacts avec autrui et consulter un médecin. Il est important que cette personne avise la clinique médicale de ses symptômes avant de se présenter ou dès son arrivée, afin que les mesures de précaution nécessaires soient mises en place.

Lien connexe :

Pour plus d’information sur la rougeole et pour consulter la liste des lieux d’exposition possible à la rougeole, consultez le Quebec.ca/rougeole.

Retour à la liste des communiqués

 

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page