Information pour les professionnels de la santé

Transfert des connaissances

Aller au menu de la section

Midis-conférences

Les midis-conférences de la Direction générale de la planification, de la performance et de la qualité visent à soutenir le transfert des connaissances par le dialogue entre chercheurs, décideurs et professionnels du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) autour de recherches pertinentes pour la prise de décision ministérielle, à réfléchir aux enjeux et aux tendances qui affectent le secteur de la santé et des services sociaux et à discuter de pistes d’action pour y répondre. Ils peuvent également être l’occasion de présenter divers travaux ministériels qui éclairent des enjeux pour l’ensemble du MSSS.

2 février 2017 - Stratégies motivationnelles et communicationnelles afin de promouvoir les comportements favorables à la santé

Favoriser l’adoption et le maintien de comportements favorables à la santé représente un défi de taille. Dans cette perspective, une quantité importante de travaux de recherche ont été effectués afin de mieux comprendre les facteurs qui influencent la motivation des individus face aux différents comportements. Depuis, différentes stratégies motivationnelles et/ou communicationnelles ont fait l’objet d’études afin d’identifier celles ayant un meilleur potentiel d’efficacité. Cependant, bien que certaines stratégies semblent porteuses, l’utilisation des principes associés aux changements des comportements afin de promouvoir efficacement un mode de vie favorable à la santé demeure un défi et un enjeu important dans la pratique professionnelle.

2 novembre 2016 - Le défi du vivre ensemble: les déterminants individuels et sociaux du soutien à la radicalisation violente des collégiens et collégiennes au Québec

Cette conférence de Cécile Rousseau présente une recherche portant sur les déterminants du soutien à la radicalisation violente chez les collégiens au Québec. Il s’agit d’une enquête en ligne réalisée dans huit cégeps du Québec, à laquelle ont répondu 1894 étudiants (hiver et printemps, 2016). Les résultats suggèrent que dans l’ensemble, le soutien à la radicalisation violente demeure faible et la majorité des collégiens considèrent que « le vivre ensemble dans les collèges » se porte bien. Cependant, des propos racistes et haineux sont fréquemment rapportés, soulignant l’importance de continuer à intervenir dans ce domaine. Les hommes, les jeunes de moins de 25 ans, les personnes ne se réclamant pas d’une religion, les étudiants originaires du Québec et les migrants de deuxième génération, sont les plus susceptibles de soutenir la radicalisation violente. Des expériences personnelles ou familiales passées de violence, la discrimination perçue et des symptômes de dépression sont associés à une augmentation du soutien à la radicalisation violente. Une religiosité plus grande, un meilleur soutien social et une identité collective solide paraissent être des facteurs de protection.

4 mai 2016 - La violence vécue par les Québécois avant l'âge de 16 ans et la santé à l'âge adulte : quels sont les liens ? (Institut de la statistique du Québec (ISQ) / Institut national de santé publique du Québec (INSPQ))

Au Québec, peu de données sont disponibles pour mesurer l’ampleur de la violence vécue durant l’enfance, et ce, malgré les conséquences connues sur le développement physique, cognitif, affectif et social des personnes. Cette présentation fait suite à la récente publication d’un bulletin de la collection Zoom santé de l’Institut de la statistique du Québec portant sur la violence et la santé. Cette publication présente les prévalences de l’exposition à la violence entre adultes, et de la violence physique et sexuelle subies avant l’âge de 16 ans. Les liens entre ce vécu et certains indicateurs liés à l’état de santé mentale et physique à l’âge adulte sont également exposés.

24 février 2016 - Initiative ministérielle sur la maladie d’Alzheimer et autres troubles neurocognitifs majeurs : Une approche inspirée des meilleures pratiques cliniques et organisationnelles (Université de Sherbrooke, Université McGill et MSSS)

Les systèmes de santé doivent s’adapter rapidement au vieillissement de la population et à l’accroissement considérable du nombre de personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de troubles neurocognitifs majeurs; maladies chroniques qui engendrent des besoins particulièrement complexes. En réponse à cette préoccupation d’envergure, le ministère de la Santé et des Services sociaux lançait en 2013 le déploiement de dix-neuf projets d’implantation ciblés en GMF dans quatorze régions du Québec. Plus de 40 GMF, 20 CSSS et 16 organismes de diverses natures ont été impliqués dans cette vaste opération dont la réalisation constituait la première phase de l’initiative ministérielle. Celle-ci visait initialement à rehausser le repérage, l’évaluation, le diagnostic et la prise en charge des personnes atteintes et de leurs proches en GMF. D’une durée de deux ans, ces 19 projets ont permis d’identifier les meilleures pratiques cliniques et organisationnelles qui permettent une meilleure prise en charge en première ligne médicale, et par la suite dans tout le continuum de services.

26 janvier 2016 - L'accès adapté : une innovation pour améliorer l'accès en temps opportun en première ligne (Université de Sherbrooke / MSSS)

L’accès adapté a été développé aux États-Unis et implanté dans plusieurs pays. Au Québec, ce n’est que tout récemment que les médecins de famille ont adopté cette innovation. Nous avons rencontré des médecins ayant participé aux premières formations données conjointement par le ministère de la Santé et des Services sociaux et la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec sur le sujet. De même, nous avons rencontré des professionnels pratiquant dans les premières unités de médecines familiales ayant implanté l’accès adapté dans leur clinique. Que disent les professionnels de première ligne ayant implanté l’accès adapté? Une synthèse des résultats de ces deux projets de recherche sera présentée et nous discuterons des principes directeurs de l’accès adapté et des défis d’implantation.

Dernière mise à jour : 03 novembre 2016, 15:02

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2017