Information pour les professionnels de la santé

Maladie à virus Ebola (MVE)

À propos

L'Organisation mondiale de la Santé considère que le risque de propagation mondiale de la maladie à virus Ebola (MVE) est faible dans le contexte de l’éclosion en République démocratique du Congo (RDC).

Les voyageurs qui courent un risque d’être exposés à la MVE sont ceux qui participent à des activités susceptibles de les mettre en contact avec le sang ou les liquides corporels infectés d'une personne atteinte de la MVE, par exemple lors d’une prestation de soins de santé, d’une participation à une cérémonie d'inhumation ou d’un contact sexuel. Être en contact avec des d'animaux infectés par la MVE dans les régions touchées, par exemple en consommant de la viande de brousse, met également à risque les voyageurs.

Le risque qu’un voyageur canadien en provenance de la République démocratique du Congo (RDC) développe la MVE est donc considéré comme faible, en raison :

  • du petit nombre de Canadiens se trouvant dans les zones touchées par l’éclosion;
  • des conseils aux voyageurs et aux travailleurs humanitaires émis par le gouvernement du Canada;
  • du nombre relativement faible de mouvements entre la RDC et le Canada.

Lors du triage, les questions habituelles concernant une histoire de voyage doivent être maintenues, ainsi que les mesures de prévention et de contrôle des infections appropriées selon les symptômes présentés par le patient.

Épidémiologie

Pour plus d'information sur les différentes mises à jour, veuillez consulter les rapports de situation de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)  (en anglais).

Situation d’éclosion – provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri

Le 1er août 2018, le gouvernement de la RDC annonce une nouvelle situation d’éclosion potentielle.

En date du 12 juin 2019, un total de 2071 cas (probables et confirmés) et 1396 décès ont été déclarés depuis le début de l'éclosion en RDC.

Premiers cas en Ouganda associés à l'éclosion de la RDC

Le 12 juin, l'OMS a rapporté trois cas confirmés de la MVE chez les membres d’une même famille en Ouganda. Ceux-ci avaient récemment visité une personne atteinte de la MVE en RDC. Les contacts sont sous surveillance.

Cas et décès associés à la MVE selon la zone sanitaire, provinces de Nord-Kivu et d’Ituri

Zone sanitaire

Cas confirmés au cours
des 21 derniers jours

Nombre total de cas
(probables et confirmés)

Nombre total de décès

Source : OMS. Rapport de situation no 45, du 12 juin 2019.

* La Direction de la vigie sanitaire a transmis à l'OMS une demande de vérification pour cette donnée.

Alimbongo

0

1

0

Beni

18

328

194

Biena

0

9

9

Butembo

47

238

258*

Kalunguta

11

123

64

Katwa

35

611

416

Kayna

0

8

5

Kyondo

0

21

15

Lubero

0

13

4

Mabalako

64

254

191

Manguredjipa

3

14

6

Masereka

1

44

21

Musienene

10

66

28

Mutwanga

0

5

3

Oicha

0

41

20

Vuhovi

4

98

44

Bunia

0

1

1

Komanda

0

37

19

Mandima

24

154

92

Nyakunde

0

1

1

Rwampara

1

2

2

Tchomia

0

2

2

Total

218

2071

1396

Fin de l’éclosion précédente – Iboko, Bikoro et Wangata

Le 24 juillet 2018, le ministre de la Santé de la RDC a annoncé la fin de l’éclosion, qui a commencé le 4 avril 2018.

Liens utiles

Pour plus d'information sur la maladie à virus Ebola, vous pouvez consulter le site du gouvernement du Canada et celui de l'OMS qui contiennent plusieurs documents d'intérêt, dont les rapports de situation épidémiologique :

(Veuillez prendre note que la version anglaise est mise à jour plus rapidement que la version française en raison des délais de traduction.)

Dernière mise à jour : 14 juin 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page