Logo MSSS
Bandeau du site

Programme québécois de dépistage de la surdité chez les nouveau-nés

Au Québec, de 4 à 6 bébés sur 1000 naissent avec une surdité de différents degrés, à une ou aux deux oreilles. Pour 1 bébé sur 1000, la surdité est assez importante pour que l'enfant entende très mal ou n'entende pas du tout.

Dès les premiers mois de sa vie, un enfant commence à développer sa capacité à communiquer grâce à son audition. Dans les premières années de vie, la surdité de l'enfant peut passer inaperçue auprès des parents et de l'entourage.

Phase pilote

Le Programme québécois de dépistage de la surdité chez les nouveau-nés vise à détecter la surdité à la naissance et à entreprendre rapidement les interventions nécessaires. Les moyens proposés et le soutien offert aux parents visent à favoriser le plein développement de l'enfant. Le dépistage est gratuit et offert aux parents sur une base volontaire. Les tests de dépistage se font à l'hôpital ou à la maison de naissance quelques heures après la naissance du bébé. Ils sont rapides, sans douleur pour le nouveau-né, et peuvent même être faits pendant son sommeil.

Une phase pilote du programme est en cours au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine (région de Montréal). À compter du mois d'avril 2015, le programme sera également offert au Centre hospitalier régional de Lanaudière (région de Lanaudière) puis à l'Hôtel-Dieu de Sorel (région de la Montérégie).

La phase pilote est nécessaire afin de s'assurer que le programme est conforme aux normes de qualité exigées.

Après l'évaluation complète du programme, un plan de déploiement sera déterminé afin d'inclure progressivement les autres régions du Québec.

Offre actuelle de dépistage

Le dépistage de la surdité est déjà offert dans certains établissements du Québec. Les bébés qui présentent un facteur de risque connu de surdité sont généralement dépistés et pris en charge par le personnel hospitalier.

Cependant, les parents qui se questionnent sur l'audition de leur bébé peuvent s'adresser à un médecin.

Indices pour le développement de la communication

Voici quelques indices pour suivre le développement de la communication de votre enfant :

Âge

Indices du développement de l’enfant

0 à 3 mois

  • Sursaute à des bruits forts et soudains.
  • Se calme à l’écoute d’une voix familière.

3 à 6 mois

  • Fait des bruits avec sa bouche. Tourne la tête, cherche avec les yeux lorsqu’il entend des voix connues.
  • Aime les jouets qui produisent des sons (ex. : un hochet).

6 à 12 mois

  • Réagit à son nom.
  • Tourne la tête et regarde dans la direction des sons qu’il entend. Commence à babiller (ex. : papapa, mamama).
  • Comprend certains mots tels que « non » ou « bye-bye ».

12 à 18 mois

  • Dit de plus en plus de mots.
  • Comprend les consignes simples de ses parents.
  • Pointe des parties de son corps ou des images dans un livre.
  • Imite des bruits d’animaux.

18 à 24 mois

  • Réagit lorsqu’on l’appelle d’une autre pièce.
  • Utilise environ 20 mots à 18 mois et 100 mots à 24 mois.
  • Commence à faire de petites phrases de 2 ou 3 mots.
  • Comprend les consignes telles que « va chercher (…) » et « montre-moi (…) ».

Et n’oubliez pas …
Vous êtes des modèles pour votre enfant. Parlez-lui le plus souvent possible. Utilisez les bons mots.  Jouez avec les mots et les sons, en faisant des rimes et en imitant des bruits d’animaux. Nommez-lui les objets qui vous entourent.

Dernière mise à jour : 6 mai 2015

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017