Ministère de la Santé et des Services sociaux

Information pour les professionnels de la santé

Maladie à virus Ebola (MVE)

À propos

La maladie à virus Ebola (MVE) est une maladie virale grave qui peut causer une fièvre hémorragique. Une personne infectée devient contagieuse seulement à partir du moment où elle présente des symptômes.

La MVE est une maladie à déclaration obligatoire à surveillance extrême qui doit être déclarée immédiatement aux autorités de santé publique.

Éclosions

Le 20 septembre 2022, les autorités de santé publique d’Ouganda ont déclaré une éclosion de la maladie à Ebolavirus Soudan. Pour suivre l’évolution de l’éclosion, veuillez consulter les bulletins hebdomadaires des éclosions et autres urgences Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. du Bureau régional l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique (en anglais seulement).

Vous pouvez également consulter (en anglais seulement) les nouvelles sur les épidémies Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. de OMS.

Risque pour la population canadienne

La probabilité d’introduction du virus au Canada par un voyageur infectieux est très faible. À ce jour, aucun cas d’Ebola n’a été rapporté au Québec ni au Canada.

Les mesures de précaution pour éviter de contracter cette maladie demeurent toujours en vigueur. Pour plus de détails concernant les mesures de précaution, consultez la page Maladie à virus Ebola : La prévention et les risques Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. de Santé Canada.

Épidémiologie

Selon l’OMS, le virus Ebola Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. fait partie de la famille de virus Filoviridae. Il comporte six espèces dont trois (Bundibugyo, Soudan et Zaïre) ont causé de vastes épidémies dans le passé.

Depuis l’apparition de la maladie à virus Ebola en 1976, des flambées ont sévi dans quelques pays d’Afrique. Pour plus de détails concernant les épidémies antérieures, consultez la chronologie des flambées de maladie à virus Ebola Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. sur le site Web de l’OMS.

L’Ebolavirus Soudan, le virus responsable de l’éclosion actuelle en Ouganda, a été déclaré pour la première fois dans le sud du Soudan en 1976. Depuis, sept éclosions causées par ce virus ont été rapportées : quatre en Ouganda et trois au Soudan. Aucun traitement curatif, ni vaccin n’est reconnu efficace contre l’Ebolavirus Soudan actuellement. Le vaccin rVSVΔG-ZEBOV-GP utilisé lors d’éclosions antérieures d’Ebolavirus Zaire n’est pas efficace contre l’Ebolavirus Soudan.

Liens utiles

Pour plus d’information sur la maladie à virus Ebola, vous pouvez consulter les sites Web de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre., du ministère de la Santé et des services sociaux (MSSS) Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre., de Santé Canada Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre., de l’OMS Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. et les nouvelles de l’OMS Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. (en anglais seulement).

Pour plus d’information concernant le vaccin rVSVΔG-ZEBOV-GP, consultez la Déclaration provisoire sur l’utilisation du vaccin rVSVΔG-ZEBOV-GP pour la prévention de la maladie à virus Ebola Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI).

Dernière mise à jour : 26 octobre 2022

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Haut de page