Ministère de la Santé et des Services sociaux

Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Ressources humaines

Chef médical

Le plan d’organisation de l’établissement prévoit la création d’un département ou d’un service de médecine d’urgence ayant un chef médical spécifiquement désigné. Le chef du département ou du service de médecine d’urgence, tout en participant à la gestion, à l’organisation du travail et au fonctionnement de l’urgence, s’assure de développer les volets relatifs à la formation.

Le fonctionnement adopté par l’équipe médicale est établi de façon à optimiser la PEC de tous les usagers. À cet effet, le chef médical est responsable d’évaluer et d’améliorer le fonctionnement ou la performance à partir de résultats probants découlant de l’évaluation globale ou parfois individualisée des membres de son équipe. Le chef médical assume ses responsabilités en respect du cadre législatif de l’établissement prévu, lequel décline les principales fonctions et responsabilités reliées à cette tâche.

Tout comme le chef d’unité, le chef médical de l’urgence compte sur le soutien de l’administration pour faciliter son intégration au fonctionnement hospitalier en respect des objectifs et de la mission de l’urgence. À cet égard, il reçoit également le soutien du CMDP de l’établissement.

Le chef médical du DSMU est responsable de l’organisation, de la pertinence et de la qualité des soins médicaux à l’urgence de même que de la planification stratégique, du fonctionnement et du développement départemental. Il siège à la table des chefs de son établissement et est responsable des interfaces avec tous les autres départements ou services.

Bien que son implication concrète dans les problèmes ponctuels soit variable et se réalise en complémentarité avec le gestionnaire chef d’unité, la gestion de problèmes systématiques et récurrents propres au DSMU lui appartient. Il travaille donc en collaboration très étroite avec le chef de l’urgence.

Rôles et responsabilités

Sous l'autorité du directeur des services professionnels, le chef de département clinique assume notamment, telles qu’elles sont encadrées par le règlement du CMDP et par la Loi sur les services de santé et les services sociaux, les responsabilités Ce lien ouvre dans une nouvelle fenêtre. suivantes :

  • coordonner, sous réserve des responsabilités exécutées par le CMDP, les activités professionnelles des médecins, y compris la façon dont s’exerce la médecine;
  • gérer les ressources médicales;
  • s'assurer du respect de l'accès aux services de l’urgence, y compris les délais et modalités d’accès aux consultations, l’imagerie, le laboratoire et la prise de décision de chacun;
  • élaborer la liste de garde conformément aux règlements du CMDP approuvés par le conseil d'administration et veiller à son application;
  • s'assurer de la distribution appropriée des effectifs médicaux par zone à l’intérieur de l’urgence ou par groupe d’usagers;
  • en tandem avec le coordonnateur de l’urgence, voir au respect des règles d'utilisation des ressources élaborées pour le département et informer, le cas échéant, le DSP ou le CMDP de l'inobservance, par un médecin, un dentiste ou un pharmacien, de ces règles.

Dernière mise à jour : 12 juillet 2021, 10:49

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Haut de page