Ministère de la Santé et des Services sociaux

Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Ressources humaines

Personnel de soutien

Le personnel de soutien contribue au bon fonctionnement de l’urgence. Sa polyvalence permet d’optimiser la qualité et la sécurité des soins offerts.

Responsable du transport des usagers

La fonction du responsable du transport à l’interne des usagers peut être intégrée à celle du préposé aux bénéficiaires ou ajustée selon le mode d’organisation du milieu. Cet employé est responsable du transfert des usagers et de l’acheminement des spécimens. Il doit aussi accompagner les usagers qui ont besoin d’aide pour monter dans une voiture ou en descendre et s’occuper du transport de matériel et de médicaments. Il contribue également à l’accompagnement des usagers à leurs différents examens et facilite leurs déplacements.

Dans les urgences achalandées, il peut s’avérer important de désigner des personnes différentes aux soins des usagers et aux transports, afin d’éviter que l’une ou l’autre tâche ne soit négligée.

Il peut sembler avantageux d’installer un système central de transport des usagers, mais il faut s’assurer que les besoins de l’urgence sont respectés et même priorisés, considérant que l’espace parfois restreint et le nombre important de personnes s’y trouvant mènent facilement à une situation de congestion.

Le principal aspect à considérer dans le choix d’organisation d’un système touchant le déplacement des personnes et des prélèvements est l’efficience avec laquelle celui-ci permet de répondre aux besoins de la clientèle de l’urgence.

Responsable du matériel

La fonction de responsable du matériel peut être assurée en tout ou en partie par les préposés aux bénéficiaires. Une personne doit cependant être désignée pour exercer cette fonction. Un système permettant de recevoir à temps le matériel nécessaire est mis en place sous la responsabilité du service d’approvisionnement de l’établissement et assure un approvisionnement constant, même en situation de grand achalandage.

L’équipe des préposés assure la continuité pour les besoins imprévus. Les fonctions du responsable du matériel sont les suivantes :

  • nettoyer et décontaminer le matériel et les équipements;
  • remplacer le matériel et voir à ce qu’il y en ait toujours en quantité suffisante;
  • maintenir l’ordre et la propreté dans les aires de soins.

Il serait avantageux de considérer la possibilité que les services de génie biomédical, de stérilisation et de distribution soient responsables de l’entretien du matériel de l’urgence et de son approvisionnement constant en fournitures. En ce sens, des ententes doivent être établis entre les gestionnaires des différents services afin d’établir les modalités d’entretien et de suivi pour l’urgence.

Notons également qu’une personne responsable du matériel prévoit la mise à jour et l’intégration de nouveaux équipements, en partenariat avec le chef d’unité et le chef médical. Ces commandes et achats doivent répondre aux besoins cliniques évoluant de l’urgence, mais également des pratiques innovantes en médecine d’urgence.

Technicien en administration

Le technicien en administration permet aux gestionnaires de l’urgence d’accorder le temps requis au volet clinique de la gestion de l’urgence.

Il produit et gère les horaires de travail, de vacances et de formation du personnel, tient à jour le registre des absences, commande le matériel et les équipements, maintient à jour l’inventaire, participe au contrôle budgétaire, apporte son soutien technique à l’organisation de réunions et exécute différentes tâches administratives à la demande du chef médical de l’urgence et du chef d’unité de l’urgence.

Selon les activités de l’urgence, il peut s’avérer utile d’ajouter un agent administratif classe 2 pour un soutien technique et en secrétariat.

Agent de sécurité

L’agent de sécurité est en mesure d’apporter son aide dans les situations pertinentes, principalement en présence d’usagers agressifs. Tout en contrôlant la circulation des usagers dans la salle d’attente et les corridors adjacents, il peut orienter les personnes accompagnantes ou les usagers vers les locaux ou services recherchés.

Il doit tout particulièrement veiller à la protection du personnel de nuit, surtout dans les urgences à faible achalandage, où le personnel est parfois réduit à une ou deux infirmières. Cela implique qu’il bénéficie d’une formation appropriée et joue un rôle actif dans les situations qui le justifient.

Bénévoles

Les bénévoles peuvent collaborer grandement avec l’équipe soignante. Présents à l’entrée de l’urgence, ils peuvent diriger les usagers au triage dès leur arrivée.

Dans les salles d’attente, la présence des bénévoles permet de calmer et de rassurer les usagers et les visiteurs, qu’il s’agisse d’enfants, de personnes aînées en perte d’autonomie ou de familles éprouvées. Ils peuvent également orienter les visiteurs vers les endroits recherchés, libérant ainsi les agents de sécurité ou le personnel de l’urgence de ces tâches supplémentaires.

Dernière mise à jour : 12 juillet 2021, 10:49

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Haut de page