Ministère de la Santé et des Services sociaux

Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

COVID-19

Introduction

La crise sanitaire associée à la pandémie de la COVID-19 depuis mars 2020 a entraîné de multiples changements dans la gestion des urgences au Québec, voire à travers le monde. Il s’agit d’une situation sans précédent dans notre RSSS actuel. L’urgence d’agir, la créativité, la collaboration et l’innovation des gestionnaires et cliniciens du réseau ont permis d’assurer et de maintenir un accès aux services d’urgence pour la population. Ces travaux ont également soulevé de nouvelles orientations dans le profil de gestion des urgences au Québec.

Directives cliniques

Afin de regrouper l’essentiel des directives ministérielles ainsi qu’une multitude d’informations pertinentes à une saine gestion des services d’urgence dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, le MSSS a rapidement instauré une plateforme Web pour les gestionnaires et cliniciens du réseau. Accessible sous les Directives COVID-19 du ministère de la Santé et des Services sociaux, cet outil permet d’avoir accès non seulement aux informations relatives à la COVID-19, mais également à tout le contenu concernant les directives au réseau pour les gestionnaires. Il est possible d’y retrouver les directives cliniques déclinées notamment pour les services préhospitaliers et d’urgence, la première ligne, les cliniques d’évaluation et de dépistage de la COVID-19 ainsi qu’une affluence d’autres outils. Une section a été créée plus spécifiquement pour les Services d’urgence, dans laquelle on retrouve l’essentiel des outils cliniques et de gestion développés dans ce contexte extraordinaire.

Dans l’actuel guide, vous trouverez toutefois un condensé des principaux travaux.

Évaluation complète - Triage

Porte d’entrée des usagers dans les services d’urgence, le triage est un processus incontournable, complexe et minutieux. Une évaluation complète et rigoureuse est d’autant plus primordiale dans un contexte exceptionnel tel que la pandémie de la COVID-19, notamment afin de bien diriger et de prioriser les usagers dès leur arrivée. Cependant, il est surtout crucial de détecter hâtivement les usagers pouvant potentiellement présenter des facteurs de risque à une infection, de les placer rapidement en isolement et de prévenir la contagion des membres du personnel et des autres usagers de la salle d’urgence.

Afin de guider l’infirmière du triage et les gestionnaires des services d’urgence, plusieurs outils ont été créés et mis à leur disposition par le MSSS. Il faut rappeler que, dans le contexte de la COVID-19, l’ensemble des outils, des guides de référence et des cadres de pratique sont considérés comme évolutifs et donc, de fréquentes mises à jour sont effectuées.

Système d'information et de gestion des urgences

Le but fondamental du SIGDU est de suivre l’état des épisodes de soins que la population requiert de l’urgence et leur nombre. Dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, les données saisies sont spécifiquement scrutées quotidiennement par la Direction de la santé publique, dont le rôle de vigie est essentiel dans le contexte actuel afin que le portrait soit le plus juste possible et pour que les décisions soient les meilleures, et ce, partout au Québec.

Il devenait impératif d’implanter des moyens de suivre plus spécifiquement les raisons de visite des usagers à l’urgence et de dresser un portrait de l’évolution des celles-ci. Enfin, le suivi des diagnostics des usagers devenait tout aussi important dans le portrait global des activités aux services d’urgence. L’outil suivant permet de décoder les spécificités au regard des raisons de visite et des diagnostics des usagers en lien avec la COVID-19 : Saisie des raisons de visite et diagnostics associés à la COVID-19 dans le SIGDU Fichier PDF..

Zones de traitement

Le MSSS propose des modalités d’adaptation et des recommandations sur l’organisation des soins et des services offerts aux urgences. Ces recommandations définissent les Zones de traitement chaude, tiède et froide. Elles permettront de minimiser la propagation de la COVID-19, et ce, essentiellement en créant des zones (cohortes) pour regrouper la clientèle recevant des services en fonction de son risque infectieux. L’objectif est de mettre en place des mesures qui permettront de fournir des milieux sécuritaires pour les usagers et pour l’ensemble des ressources humaines œuvrant au sein du réseau.

Dans l’optique de suivre rigoureusement le niveau d’activité des urgences au Québec, le MSSS a développé de nouveaux indicateurs dans la CPU permettant d’évaluer l’offre de services en fonction du statut infectieux de la clientèle. Ainsi, une modification de l’encodage des civières a été réalisée dans l’ensemble des urgences afin de pouvoir distinguer les civières de la zone chaude-tiède et celles de la zone froide.

À ce titre, la nouvelle façon de codifier les types de civières est la suivante :

  • Type 1 : civières de choc (salle de réanimation);
  • Type 2 : civières considérées anciennement comme « fonctionnelles » maintenant désignées par les civières des zones chaude et tiède ainsi que les civières tampons entre les différentes zones;
  • Type 3 : civières considérées anciennement comme de « débordement » maintenant désignées comme les civières de la zone froide.

Ces changements de types de civières sont essentiels pour être capables de calculer, par exemple, les délais distinctifs dans les zones chaude-tiède et froide (par exemple délai avant PEC médicale, délai d’admission, durée de séjour, etc.).

Historiquement, le calcul du taux d’occupation selon le nombre de civières fonctionnelles représentait, pour toutes les installations, le niveau d’activité et de débordement de l’urgence. Considérant la perte importante de civières dans plusieurs installations en raison de la restructuration et des exigences en prévention et contrôle des infections, un autre taux d’occupation a été développé, soit celui de la capacité totale des urgences. Additionnant l’ensemble des civières disponibles dans un service d’urgence (capacité totale de la zone chaude + capacité totale de la zone tiède + capacité totale de la zone froide), il a permis au MSSS d’avoir un meilleur relevé du niveau de débordement atteint dans chacune des salles d’urgence durant la pandémie de la COVID-19.

Tous les nouveaux indicateurs déclinés du développement des zones de traitement chaude-tiède et froide ainsi que du concept de la capacité totale d’une urgence sont accessibles via la CPU. Les accès peuvent être octroyés aux gestionnaires des services d’urgence en écrivant à 00_SOG_Centre_de_services@ssss.gouv.qc.ca.

Plan de contingence et plan de désencombrement - COVID-19

Le MSSS propose son Plan de contingence des urgences dans le contexte actuel de la COVID-19. Ce plan permet de maintenir les activités considérées comme essentielles tout en intervenant auprès de la clientèle touchée par la pandémie, par une évaluation précoce de la situation et la mise en œuvre d’actions qui visent à éviter la contamination des usagers et du personnel. L’adaptation de l’offre de services se fait de façon graduée en fonction du Niveau d’alerte de l’installation. Sa mise en œuvre nécessite une planification et un bon niveau de connaissance, pour les intervenants des mesures à appliquer.

Joint au plan de contingence et spécifiquement conçu dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, le plan de désencombrement des urgences est un autre outil sur lequel les organisations peuvent s’appuyer. Indépendant des 4 niveaux de paliers d’alerte régionale, le plan de désencombrement se veut pragmatique et modulable selon l’achalandage et les activités des différentes installations. Il prévoit l’implication de tous les partenaires du centre hospitalier. Enfin, la gradation des interventions et des mesures proposées est soutenue par l’indicateur du taux d’occupation. Le plan de désencombrement se retrouve à même le document du Plan de contingence des urgences.

Autres outils de référence cliniques

Adaptée aux besoins des gestionnaires et cliniciens des services d’urgence, la page Web du MSSS comprend une multitude d’outils de référence pertinents. Toujours sur la page Directives COVID-19, il est notamment possible de dénicher des guides de procédures techniques pour la prise en charge des clientèles adultes et pédiatriques.

D’autres outils de référence sont également accessibles au regard de la pharmacologie, des mises à jour de l’INSPQ sur la prévention et le contrôle des infections de même que sur les éléments de surveillance clinique entourant la COVID-19.

Dernière mise à jour : 12 juillet 2021, 10:59

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Haut de page