Ministère de la Santé et des Services sociaux

Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Introduction

À propos

Pierre angulaire dans l’accès au réseau de la santé et des services sociaux (RSSS), un service d’urgence est réputé pour faire face à de nombreux défis. Les CISSS/CIUSSS et les établissements non fusionnés collaborent afin d’assurer une meilleure fluidité des soins et des services offerts à la population. L’organisation des services et des trajectoires pour les diverses clientèles exige une complémentarité entre les établissements ainsi qu’une fine compréhension de leurs composantes.

Le Guide de gestion des urgences s’adresse non seulement aux gestionnaires et aux chefs médicaux de ce secteur névralgique, mais également à leurs collaborateurs afin qu’ils s’imprègnent de la réalité de gestion d’une urgence. Le guide présente les exigences attendues afin d’optimiser les épisodes de soins des usagers se présentant dans les services d’urgence. Il vise également à assurer le respect de sa mission et à diriger, au bon endroit, les usagers qui ne requièrent pas les services d’urgence.

Cette nouvelle version du guide propose une contextualisation des différents acteurs gravitant autour des services d’urgence afin d’en améliorer la compréhension. Dans cette optique, il est attendu que les installations et leur établissement respectif prennent les mesures nécessaires pour assurer l’efficience des épisodes de soins des usagers, d’améliorer l’accès en première ligne aux clientèles non urgentes et ultimement, de bonifier la qualité et la sécurité des soins et des services. Il est d’actualité, plus que jamais, que de diriger les usagers vers les bons services en fonction de leur condition clinique. L’optimisation de la réorientation, des alternatives à l’hospitalisation, du champ de pratique des divers intervenants de même qu’une structure de gouvernance axée sur la planification et sur l’évaluation de la performance ne sont que quelques stratégies proposées pour assurer une fluidité des services d’urgence au Québec.

Incontournables

Pour y arriver, voici certaines modalités à intégrer dans l’organisation de chacune des installations. Force est d’admettre que le contexte organisationnel des établissements teintera ces propositions afin de les adapter aux particularités de chaque service d’urgence :

  • Respect de la mission d’urgence
  • Sécurité des lieux, des membres du personnel et des usagers
  • Gestion de la fluidité
  • Création de partenariats internes et externes
  • Réorientation de la clientèle non urgente vers la ressource adaptée selon la condition clinique et le besoin
  • Évaluation exhaustive et orientation appropriée des usagers dans les aires
  • Efficience dans la gestion des transferts interétablissements
  • Optimisation des trajectoires ambulatoires et de la ZER
  • Développement, intégration et promotion des ordonnances collectives
  • Qualité de la saisie des données dans le SGU
  • Pertinence des consultations et des investigations
  • Alternatives à l’hospitalisation
  • AAPA et urgences gériatriques
  • Planification précoce du départ
  • Intégration interprofessionnelle
  • Présence des familles et des personnes proches aidantes
  • Formation continue et développement professionnel
  • Soutien organisationnel
  • Suivi étroit des épisodes de soins
  • Efficience dans l’organisation des soins et des trajectoires
  • Cogestion, collaboration et innovation

Projets innovants

Certaines organisations sont réputées pour la création de trajectoires, de partenariats et de projets novateurs au sein de leur service d’urgence. Voici quelques propositions créatives issues de services d’urgence qui ont permis de bonifier la qualité et la sécurité des soins dans leur milieu :

  • Projet Navigateur (étudiant en médecine soutenant le médecin d’urgence dans ses tâches administratives et dans son organisation);
  • EOSS (équipe d’organisation de soins et de services - partenariat entre la première ligne et le service d’urgence);
  • Implantation d’un logiciel pour suivre la fluidité hospitalière;
  • Développement et intégration des technologies dans la gestion des épisodes de soins (application de cellulaire);
  • Intégration de l’intelligence artificielle à la gestion;
  • Développement d’une approche axée sur le modèle des urgences gériatriques;
  • Développement des accueils cliniques.

Dernière mise à jour : 12 juillet 2021, 10:31

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Haut de page