Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Administration des produits immunisants

Administration

Le choix de l’aiguille est primordial pour assurer l’efficacité du produit et réduire les réactions locales au site d’injection.

Le vaccinateur doit exercer son jugement clinique en fonction de la substance à administrer, de la voie d’administration recommandée, de l’âge et du poids de la personne ainsi que de la masse musculaire et adipeuse au site choisi.

Dans la mesure du possible, il ne faut pas injecter de produit immunisant dans un site s’il y a :

  • Présence d’inflammation, de démangeaison.
  • Présence de cicatrice, de nodule, de sensibilité, d’induration, de douleur.
  • Membre paralysé, inactif.
  • Membre affecté par un problème du système lymphatique, par exemple lymphœdème ou mastectomie avec évidement ganglionnaire.
  • Présence d’un accès vasculaire d’hémodialyse ou d’un cathéter central introduit par voie périphérique.

On peut injecter un vaccin dans un tatouage, sauf par voie ID.

L’aspiration est déconseillée pour l’administration des produits immunisants, car elle cause de la douleur et est inutile en l’absence de gros vaisseaux sanguins.

Dernière mise à jour : 27 septembre 2019, 12:17

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page