Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Impacts des programmes de vaccination

Programme québécois d'immunisation

Le PQI comprend divers programmes de vaccination gratuite visant la prévention de certaines maladies. Il est établi par le directeur national de santé publique et tient compte des connaissances scientifiques, des avis d’experts scientifiques et de critères de faisabilité. Le PQI permet d’utiliser au mieux les produits offerts sur le marché afin de maintenir et d’améliorer la santé de la population québécoise.

Le PQI s’accompagne d’un suivi continu et d’une évaluation pour mesurer les succès accomplis, déterminer les aspects à améliorer et, le cas échéant, adapter les stratégies. Ce suivi porte principalement sur les volets suivants :

  • Couverture vaccinale.
  • Efficacité du vaccin sur le terrain.
  • Surveillance de l’épidémiologie des maladies visées.
  • Surveillance des manifestations cliniques pouvant être associées aux produits immunisants.
  • Acceptabilité de diverses pratiques par les vaccinateurs et la population.

Grâce au suivi effectué, le PQI est en constante évolution. En témoignent ces quelques exemples de changements qui ont été apportés au PQI au cours des dernières années :

  • Adoption d’un calendrier optimisé pour la vaccination contre la coqueluche, le tétanos, la poliomyélite, Hæmophilus influenzæ de type b et l’hépatite B pour les enfants nés à partir du 1er juin 2019 : 2 doses de vaccin DCaT-HB-VPI-Hib sont prévues à l’âge de 2 et 4 mois, suivies de 1 dose de vaccin DCaT-VPI-Hib à l’âge de 1 an. Par conséquent, la visite prévue à l’âge de 6 mois n’est plus nécessaire (en 2019).
  • Utilisation du vaccin Pneu-C-10 dans le calendrier régulier de vaccination des enfants âgés de moins de 5 ans (en 2018). Après évaluation des études disponibles, le CIQ a jugé que les vaccins Pneu-C-10 et Pneu-C-13 étaient pratiquement équivalents.
  • Ajout de la recommandation de vacciner les femmes enceintes contre la coqueluche à chaque grossesse avec le vaccin dcaT (en 2018).
  • Ajout d’une 2e dose du vaccin Var à l’âge de 4 à 6 ans (en 2016). Les enfants âgés de 1 an n’ayant jamais reçu le vaccin RRO recevront une 1re dose du vaccin RRO-Var à 1 an, puis une 2e dose à 18 mois (en 2019).  
  • Retrait de la dose de rappel contre la coqueluche pour les adolescents en 3e secondaire. Une dose du vaccin dT est prévue en 3e secondaire (en 2019).
  • Retrait des doses de rappel du vaccin dT tous les 10 ans. Une dose de rappel unique est prévue à l’âge de 50 ans avec le vaccin dT (en 2019).

Dernière mise à jour : 18 novembre 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page