Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Immunologie de la vaccination

Définitions

Définitions de certains termes couramment utilisés en immunisation

Termes

Définitions

ARN messager

Macromolécule qui contient de l’information génétique permettant la production de protéines par l’organisme. Les protéines induites par un vaccin à ARN messager stimulent par la suite une réponse du système immunitaire

Anticorps

Protéine, aussi appelée immunoglobuline, produite par un organisme en réponse à une stimulation par un antigène et ayant la propriété de réagir spécifiquement à cet antigène

Antigène

Substance capable, lorsqu’elle est introduite dans un organisme, de provoquer une réponse du système immunitaire

Les virus, les bactéries et tout autre agent infectieux ont à leur surface ou sécrètent des molécules considérées comme étrangères qu’on appelle antigènes

Complément

Système enzymatique composé de plusieurs protéines plasmatiques

Le complément contribue à neutraliser et détruire les agents infectieux

Il s’agit d’un système non spécifique, capable de se fixer sur un grand nombre de complexes antigène-anticorps

Efficacité vaccinale

Capacité d’un vaccin à prévenir la maladie dans une population

Immunisation

Action par laquelle on confère l’immunité par administration d’antigènes (immunisation active) ou par injection de préparations contenant des anticorps spécifiques (immunisation passive)

Immunisation de base

Ensemble des immunisations considérées comme essentielles dans un programme de santé publique

Immunité

Capacité d’un organisme de se défendre, en particulier quand il subit une agression par un agent infectieux

Immunité humorale

Défense immunitaire assurée principalement par la production d’anticorps spécifiques à la suite de l’introduction d’un agent infectieux ou d’un vaccin

Immunité cellulaire

Défense immunitaire assurée principalement par la production de lymphocytes T spécifiques à la suite de l’introduction d’un agent infectieux ou d’un vaccin

Immunogénicité

Capacité d’un antigène de provoquer une réponse immunitaire spécifique

Immunoglobuline

Protéine, aussi appelée anticorps, produite par un organisme en réponse à une stimulation par un antigène

Immunologie

Science qui étudie l’ensemble des mécanismes de défense de l’organisme contre les agents pathogènes, incluant les agents infectieux

Mémoire immunitaire

Capacité de certaines cellules du système immunitaire qui ont déjà été en contact avec un antigène de le reconnaître et de réagir de façon plus rapide et plus marquée lors d’un nouveau contact avec ce même antigène

Opsonisation

Fixation d’opsonines (protéines du complément) à la surface des bactéries afin de faciliter leur phagocytose

Phagocytose

Processus d’ingestion et de destruction des agents infectieux par des cellules appelées phagocytes

Les phagocytes se divisent en 2 catégories : granulocytes (ex. : neutrophiles) et macrophages

Primovaccination

Nombre de doses d’un même vaccin que l’on doit administrer à une personne pour obtenir une immunité adéquate

Produit immunisant

Produit permettant de procurer au corps humain les moyens de se défendre contre une agression biologique avant qu’elle survienne

Il peut s’agir d’un vaccin ou d’une immunoglobuline

Protéine recombinante

Protéine produite par une cellule (comme une bactérie, une plante, une cellule de mammifère ou encore d’insecte) servant « d’usine vivante » dont le matériel génétique a été modifié avec une séquence de gènes permettant de produire cette protéine, souvent virale

Deux catégories de protéines recombinantes contribuent au mécanisme d’action de certains vaccins :

  • Vaccins sous-unitaires : une protéine virale unique est intégrée dans un vaccin et stimule par la suite une réponse du système immunitaire. Cette protéine est souvent constituée des spicules de surface du virus (pattes)
  • Vaccins à particules pseudo-virales : ces vaccins sont composés d’un ensemble de protéines virales qui reproduisent la forme entière du virus. Ces particules « pseudo-virales » sont des enveloppes vides dépourvues de matériel génétique. Introduites dans un vaccin, elles stimulent par la suite une réponse du système immunitaire contre le virus en cause

Réaction inflammatoire

Mécanisme de défense non spécifique de l’organisme qui fait suite au stress causé par un dommage tissulaire

Les manifestations cliniques de la réaction inflammatoire sont l’érythème, la douleur, la chaleur et l’œdème

La réaction inflammatoire joue plusieurs rôles au regard des agents infectieux, des toxines ou des autres corps étrangers au siège de la lésion :

  • Elle contribue à leur élimination
  • Elle prévient leur propagation aux organes adjacents
  • Elle prépare le site pour la réparation tissulaire

Revaccination

Vaccination qui amène une réponse identique à celle de la primovaccination sans faire appel à la mémoire immunitaire

Séroconversion

Apparition, dans le sérum, d’anticorps spécifiques mesurables par des tests sérologiques

La séroconversion est observée au cours d’une infection ou après une vaccination

Le délai varie entre le moment de l’infection ou de la vaccination et celui où l’on peut mesurer les anticorps spécifiques

Séroprotection

Présence, dans le sérum, d’un niveau d’anticorps considéré comme suffisant pour protéger une personne contre une maladie

L’expression titre d’anticorps protecteur est aussi utilisée pour désigner cette notion

Système immunitaire

Système complexe constitué d’un réseau de cellules, de tissus, d’organes et de protéines qui servent à défendre l’organisme contre les attaques d’agents infectieux

Vaccin

Préparation antigénique qui, introduite dans un organisme, provoque une réponse du système immunitaire

Vaccination

Méthode de prévention qui consiste à introduire dans l’organisme des préparations antigéniques (vaccins) dans le but d’entraîner une immunité

Vaccinologie

Immunologie appliquée à la vaccination

Vecteur viral

Virus inoffensif pour l’humain, dont le génome a été modifié pour exprimer une protéine immunogène, issue du pathogène contre lequel le vaccin est destiné, permettant de stimuler une réponse du système immunitaire contre ce pathogène

Dernière mise à jour : 22 décembre 2020

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2021 Haut de page